Diễn đàn Paltalk TiengNoi TuDo Cua NguoiDan VietNam

April 8, 2008

Quanh viêc rước đuốc Olympic ở Paris 7/4/08, …

Filed under: Olympic 2008 — tudo @ 2:05 am
Société

Des députés manifestent sur le passage de la flamme olympique

AP | 07.04.2008 | 19:14

Des députés de toutes sensibilités politiques ont manifesté lundi après-midi pour le respect des droits de l’Homme en Chine lors du passage de la flamme olympique devant le Palais-Bourbon. Trente-cinq d’entre eux sont sortis sur le mur d’enceinte de l’Assemblée au moment du passage de la flamme. Les parlementaires, dont certains étaient ceints de l’écharpe tricolore et agitaient des drapeaux tibétains, ont crié “Liberté pour le Tibet” et chanté “La Marseillaise”.

Une banderole “Respect des droits de l’Homme en Chine” avait été placée sur le mur. Des manifestants pro-tibétains ont repris le slogan, couvrant de leurs voix quelques dizaines de partisans du régime de Pékin installés au coin du quai Anatole-France et du boulevard Saint-Germain.

Parmi les députés manifestants se trouvaient Jean-Marc Ayrault (PS), Françoise de Panafieu (UMP), Jean-Christophe Lagarde (Nouveau centre) ou encore Yves Cochet (Verts).

Le groupe d’études sur le Tibet et le groupe socialiste avaient organisé cette manifestation inédite pour “montrer l’attachement de notre peuple aux droits de l’Homme de manière générale et en particulier pour les Tibétains qui ont eu le courage d’alerter le monde en bravant la répression et en mourant pour cela”, selon Lionnel Luca (UMP), président du groupe d’études.

Personne n’a pu voir la flamme olympique, qui se trouvait à l’intérieur d’un autocar précédé de plusieurs dizaines de camions de CRS et protégé par un impressionnant dispositif policier. “Vous avez vu la flamme, vous?”, demandait la députée socialiste Aurélie Filippetti, qui avait revêtu pour l’occasion le T-shirt de l’association Reporters sans frontières.

“C’est une manifestation de CRS”, s’est amusé le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, venu assister à la scène depuis les marches du Palais-Bourbon.

“On a l’impression que c’était un défilé militaire”, a remarqué M. Ayrault, un badge avec le mot “liberté” écrit en chinois au revers de sa veste. “La flamme olympique, c’est le symbole de la fraternité, et aujourd’hui on a entr’aperçu cette flamme olympique encadrée de policiers”.

De son côté, M. Luca a trouvé “scandaleux” que les forces de l’ordre ait arraché les drapeaux tibétains brandis par des manifestants sur le passage de la flamme. “Plutôt que Pékin à copier Paris, c’est plutôt Paris qui aurait tendance à copier Pékin”, s’est insurgé le député UMP. Il a dénoncé “l’arrogance” de l’ambassade de Chine à Paris qui se comporte selon lui comme “une ambassade occupante”.

Membre du groupe d’études, Philippe Folliot (apparenté Nouveau centre) a appelé au boycott des produits des trois entreprises qui sponsorisaient le parcours de la flamme: Samsung, Coca Cola et le groupe informatique chinois Lenovo.

Le président UMP de l’Assemblée Bernard Accoyer avait accepté d’interrompre pendant une demi-heure le débat sur le projet de loi relatif aux organismes génétiquement modifiés (OGM) pour permettre aux députés de participer à la manifestation.

M. Accoyer n’a en revanche pas accédé à la demande du groupe socialiste de déployer le drapeau du Tibet sur le fronton du Palais-Bourbon. Il a invoqué le principe de neutralité des services publics qui “s’oppose à ce que soient apposés sur les édifices publics des signes symbolisant la revendication d’opinions politiques, religieuses ou philosophiques”.

“Il y a quelques temps, le portrait d’Ingrid Betancourt avait été érigé devant l’Assemblée nationale et le règlement ne l’exigeait peut-être pas non plus”, a remarqué Jean-Marc Ayrault.

M. Accoyer a informé les députés qu’il allait saisir le prochain bureau de l’Assemblée d’une “réflexion sur l’utilisation du frontispice de l’Assemblée lors des expressions nationales de cette nature”. AP

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20080407.FAP6851/des_deputes_manifestent_sur_le_passage_de_la_flamme_oly.html

——

Assemblée: une quarantaine de députés manifestent en faveur du Tibet

07.04.08 | 17h45

Une quarantaine de députés de tous les groupes politiques ont manifesté dans l’Assemblée nationale lundi au moment du passage de la flamme olympique, a constaté un journaliste de l’AFP.

 

Ceints de leur écharpe tricolore, les députés étaient dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, dans le jardin donnant sur le pont de la Concorde.

Certains étaient debout sur un mur. Tous scandaient “Liberté pour le Tibet”, avant d’entonner la Marseillaise.

Juste après le passage devant l’Assemblé nationale, peu avant 17H00, la flamme a été remise à l’abri dans un bus pour se rendre directement au stade Charléty, terme de son parcours.

Les députés avaient interrompu leurs travaux lundi à 16H30, peu après la reprise du débat sur le projet de loi OGM et avant le passage de la flamme olympique aux abords de l’Assemblée nationale, certains élus souhaitant aller manifester en faveur des droits de l’Homme au Tibet.

En déclarant ouvert à 16H00 le débat dans l’hémicycle, le président de séance, Marc Le Fur (UMP), a fait savoir que tous les groupes avaient demandé la suspension des travaux lors du passage de la flamme et qu’il y “ferait droit”.

Le patron du groupe PS, Jean-Marc Ayrault, a fait part de sa “satisfaction” pour cette décision “modeste” en regrettant une nouvelle fois que le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer (UMP), n’ait pas accédé à sa demande de déployer le drapeau tibétain sur le fronton du Palais-Bourbon.

En décembre, “le portrait d’Ingrid Betancourt avait été érigé”, a-t-il dit en saluant à nouveau cette initiative, alors que “le règlement ne le permettait certainement pas non plus”.

“Nous sommes les héritiers de cette histoire” française en faveur des droits de l’Homme, “nous ne faisons que notre devoir” et il ne s’agit pas de “stigmatiser un grand pays comme la Chine”, a souligné M. Ayrault.

Le député Jean-Pierre Brard (apparenté communiste) s’est dit “fort heureux de cette décision”.

“Les droits de l’Homme ne sont pas partageables. Notre pays doit être exemplaire partout où les droits de l’Homme sont bafoués (…) Il ne peut y avoir d’indignation sélective”, a-t-il insisté en citant la Tchétchénie, le Tibet et l’Irak.

Chantal Brunel (UMP) a déclaré, au nom de son groupe, que les députés étaient “tous très attachés aux droits de l’Homme au Tibet”.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34980410@7-40,0.html

—–

L’ONU se retire du relais de la flamme olympique en Corée du Nord

NATIONS UNIES — Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé lundi s’être retiré fin mars du relais de la flamme olympique en Corée du Nord.

Le Comité international olympique (CIO) avait demandé à l’UNICEF de fournir des relayeurs pour le passage de la flamme dans la capitale nord-coréenne Pyongyang. L’UNICEF avait initialement accepté, mais s’est finalement ravisée, après des discussions entre les différentes agences onusiennes à Pyongyang, selon le porte-parole Christopher de Bono.

Les Nations unies et d’autres organisations internationales travaillent dans des conditions difficiles en Corée du Nord, où elles sont soumises à des restrictions sévères de la part du régime communiste.

“Nous avons initialement accepté l’invitation à participer au relais du mouvement olympique internationale à Pyongyang, après avoir été informés que le gouvernement de la République populaire de Corée du Nord n’avait pu trouver un Coréen pour porter la flamme lors de ce relais”, a déclaré Christopher de Bono.

“Il y a eu des discussions entre les agences onusiennes et leurs sièges à Pyongyang, et nous avons décidé de ne pas poursuivre car notre participation et notre partenariat avec le Comité international olympique (CIO) a pour but d’informer sur la situation des enfants, et nous ne sommes pas convaincus que notre participation permettrait de faire avancer cet objectif”, a-t-il ajouté.

En mars, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a adopté une résolution exprimant sa vive préoccupation à propos d’informations faisant état de violations systématiques des droits de l’Homme en Corée du Nord. Le régime de Kim Jong-Il a été critiqué pour ses exécutions publiques, son utilisation de la torture, ses camps de travail et l’emprisonnement de dissidents.

http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5i8hu7iTuUH75e5XierC_p6qUPWMA

—–
Les derniers relais de la flamme olympique ont été supprimés

La flamme olympique est arrivée à Charléty (video)

—–

Flamme olympique – Le parcours sera raccourci à San Francisco
France Soir – Il y a 7 heures
Après Londres et Paris, San Francisco accueillera mercredi la flamme olympique. Le climat s’annonce tout aussi orageux qu’en Europe.

 —-

Pour la première fois, un sportif refuse de porter la flamme olympique
Le Point – 1 avr 2008
Le capitaine de l’équipe d’Inde de football a été mardi le premier sportif au monde à boycotter le périple de la flamme olympique pour protester contre la

Leave a Comment »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: