Diễn đàn Paltalk TiengNoi TuDo Cua NguoiDan VietNam

April 13, 2008

Le choc des titans

Frédéric Denoncourt                                                                                   ARTICLE27 avril 2006

Selon le spécialiste de l’Asie Jean-François Susbielle, l’irrésistible poussée de la Chine provoquera un affrontement militaire avec les États-Unis. Et le déclenchement des hostilités est pour demain…
 
Oubliez un instant la guerre contre le terrorisme islamiste. Si le budget militaire des États-Unis explose depuis l’arrivée de W. Bush et de ses faucons, si l’on s’affaire à élaborer un système de bouclier antimissile, c’est avant tout pour contrer l’ascension de l’empire du Milieu, seule menace à l’hégémonie américaine. Le véritable ennemi de l’aigle américain n’est pas le fou d’Allah, mais le dragon chinois, selon l’expert en géopolitique français Jean-François Susbielle. Nous l’avons joint à Paris.Vous écrivez que la grande crainte des États-Unis ne vient pas du monde musulman, mais de la Chine à qui ils déclareront la guerre bientôt. Voilà toute une affirmation!

“Oui. Et je ne suis pas un partisan de la guerre, ni un illuminé, ni un partisan des théories du complot. D’ailleurs, je ne suis pas le seul à prédire cet affrontement militaire. J’en suis venu à cette conclusion d’une guerre programmée car lorsque l’on compare les PIB respectifs de la Chine et des États-Unis, on constate que celui de la Chine, en termes de pouvoir d’achat, représente maintenant les deux tiers de celui des États-Unis. C’est un très grand rattrapage en très peu de temps.

Dans l’histoire de l’humanité, une puissance ne conquiert pas son hégémonie de manière amicale et pacifique. Cela se fait par l’intermédiaire d’un conflit militaire la plupart du temps. C’est mécanique. C’est la loi de la domination.”

Pourtant, les États-Unis et l’Union soviétique ont coexisté durant plusieurs décennies. Pourquoi attaquer la Chine aujourd’hui?

“Pour les États-Unis, il n’y a pas d’autre solution. Ils sont de loin la première puissance militaire au monde. Mais sur le plan économique, la Chine représente leur seule menace. Une menace plus importante que toutes celles qu’ils ont eu à contenir.

L’Union soviétique représentait une menace idéologique, pas économique. Or, on ne se bat jamais vraiment pour l’idéologie, mais pour des choses plus matérielles. Pendant la guerre froide, la coexistence pacifique a très bien fonctionné car il n’y avait pas de frictions économiques, l’hégémonie des États-Unis dans ce domaine était assurée.

Le mouvement qui est en train de supplanter tous les autres, c’est la rivalité entre les États-Unis et la Chine. Il n’y a pas autre chose. La Chine est un concurrent, un adversaire, et ne peut que devenir un ennemi. C’est pour ça que la guerre est programmée et inévitable.

Aujourd’hui, les États-Unis contrôlent tout avec une population de 300 millions d’habitants. La Chine a un milliard et demi d’habitants officieusement. Or, on ne peut pas nier à ce pays le besoin de constituer une force militaire pour défendre son territoire. Mais la Chine a besoin de temps. Les États-Unis, de leur côté, ne peuvent pas attendre que la Chine s’arme davantage. De plus, l’Iran, qui lui fournit du pétrole, est un grand allié de la Chine…”

C’est aussi la peur de la Chine qui est à l’origine du projet américain de bouclier antimissile, qui paraît dérisoire face au terrorisme islamiste…

“Oui. Or, le bouclier antimissile n’est sûr à 100 % que si l’ennemi a très peu d’ogives nucléaires. Ce qui n’est pas le cas de la Russie, par exemple, qui en a plus de 5000. Mais dans le cas d’un conflit avec la Chine, qui n’a que quelques dizaines de missiles intercontinentaux, le bouclier fonctionnerait à 100 %.”

Vous prévoyez le déclenchement des hostilités pour 2008!? Pourquoi cette date?

“La Chine est l’usine du monde sur le plan économique. Elle est aussi le premier client des industries qui font des biens d’équipement. Mais la Chine ne sera pas acheteur de biens d’équipement très longtemps, elle veut devenir productrice de ces biens et concurrencer les États-Unis. Les États-Unis ont ainsi intérêt à faire dérailler la Chine car en 2008, elle sera pourvoyeur de technologies.

Quel sera le catalyseur? C’est secondaire car toutes les conditions pour qu’il y ait un affrontement militaire entre les États-Unis et la Chine sont réunies. Les États-Unis n’ont pas de temps à perdre tandis que la Chine fait tout pour gagner du temps.”

Les Chinois aussi se prépareraient à la guerre. Vous relevez des propos très va-t-en-guerre du ministre de la Défense, Chi Haotian, qui soutient que ce n’est que par la guerre que la Chine obtiendra le temps et l’espace nécessaires pour se développer davantage…

“Pour eux également, ça ne fait aucun doute. Adeptes de la réalpolitik, les Chinois ne sont pas des rêveurs. Évidemment, personne ne veut la guerre. Mais ça s’est toujours passé comme ça dans l’histoire de l’humanité. Les Chinois savent qu’ils devront se battre.”

Mais attaquer la Chine ne serait-il pas suicidaire? Ce faisant, les États-Unis ne ruineraient-ils pas leurs relations économiques avec elle? Nombre d’entreprises salivent à l’idée d’envahir cet immense marché…

“Les États-Unis sont le premier client de la Chine. Mais de nombreux pays de la planète peuvent remplacer le fournisseur chinois. Les États-Unis sont en train de pousser l’Inde pour faire contrepoids à la Chine.

C’est la Chine qui pâtirait le plus d’une dégradation des achats américains. Cela plongerait le pays dans une crise profonde. Les États-Unis, comme le Japon ou l’Allemagne, vendent à la Chine des biens d’équipement.

Aussi, la Chine sera bientôt fournisseur de technologies, et concurrencera les grands noms du Dow Jones. Elle a un plan qu’elle suit méthodiquement pour maîtriser et contrôler toutes les technologies de l’avenir. Son économie est planifiée et donc très efficace, contrairement à celle des États-Unis qui est basée sur le “struggle for life“.

Wal-Mart et Wall Street militent pour le statu quo, alors que le Pentagone et les néocons veulent faire dérailler la Chine le plus vite possible.

La situation se dénouera lorsque Wall Street et le Japon se rendront compte que la Chine concurrence leurs ténors, et ce jour-là, l’histoire d’amour se terminera…”
Jean-François Susbielle
Chine-USA: La Guerre programmée
Éditions First, 2006, 379 p.

http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1§ion=11&article=41561

 

The clash of titans
According to the specialist in Asia Jean-François Susbielle, irresistible surge in China provoke a military confrontation with the United States. And the outbreak of hostilities is for tomorrow…
 
Forget for a moment the war against Islamist terrorism. If the military budget of the United States is booming since the arrival of W. Bush and his hawks, if one is working to develop a missile defence system, it is above all to counter the rise of the Middle Kingdom, the only threat to American hegemony. The real enemy of the American eagle is not the mad Allah, but the Chinese dragon, according to expert geopolitical french Jean-François Susbielle. We joined Paris.Vous write great fear that the United States does not come from the Muslim world, but of China in which they will declare war soon. That is an affirmation!
“Yes. And I am not an advocate of war, nor an enlightened nor a supporter of conspiracy theories. Moreover, I am not the only one to predict that military confrontation. I have come to this conclusion a war planned because when we compare the respective GDP of China and the United States, we find that that of China, in terms of purchasing power, now represents two-thirds of the United States . It is a great catch-up in a very short time.

In the history of mankind, a power does not conquered its hegemony in a friendly manner and peaceful. This is done through a military conflict most of the time. It’s mechanical. This is the law of domination. ”

Yet, the United States and the Soviet Union have co-existed for several decades. Why attack China today?

“For the United States, there is no alternative. They are by far the biggest military power in the world. But on the economic front, China is their only threat. A threat greater than those that ‘they had to contain.

The Soviet Union was a threat ideological, not economic. However, it does not really fights for ideology, but for material things. During the cold war, peaceful coexistence has worked very well because there was no friction economic hegemony of the United States in this field was assured.

The movement that is being supplant all others, is the rivalry between the United States and China. There was nothing else. China is a competitor, opponent, and can only become an enemy. That is why war is inevitable and programmed.

Today, the United States controls all with a population of 300 million. China has a billion and a half people informally. But there is no denying this country the need to build a military force to defend its territory. But China needs time. The United States, for their part, could not wait that China arming more. Moreover, Iran, which provides it with oil, is a major ally of China … ”

It is also the fear of China, which was initiated by the U.S. missile defence shield, which seems derisory compared to Islamist terrorism …

“Yes. However, the shield is 100% sure that if the enemy has very few nuclear warheads. This is not the case of Russia, for example, which has more than 5000. But in the case of a conflict with China, which has only a few dozen intercontinental missiles, the shield would operate at 100%. ”

You expect the outbreak of hostilities in 2008? Why that date?

“China is the factory of the world in economic terms. It is also the first customer industries that are capital goods. But China will not be purchaser of capital equipment for a long time, she wants to become a producer these goods and compete with the United States. The United States had an interest in derailing the China since 2008, it will be a supplier of technologies.

What will be the catalyst? It is secondary because all the conditions so that there is a military confrontation between the United States and China are satisfied. The United States has no time to lose while China is doing everything to save time. ”

The Chinese also may be preparing for war. You raise very offensive going in the war-Defence Minister Chi Haotian, who argues that only by the war that China will get the time and space needed to develop more …

“For them also, it is no doubt. Followers of realpolitik, the Chinese are not dreamers. Course, nobody wants war. But it has always been like that happened in the history of mankind. The Chinese know they will have to fight. ”

But attacking China would it not suicidal? In doing so, the United States does not they ruineraient their economic relations with her? Many companies salivent the idea of invading this huge market …

“The United States is the major customer of China. But many countries in the world can replace the Chinese supplier. The United States is now pushing India to counterbalance China.

This is the China that would suffer most from a degradation of American purchases. This would plunge the country into a deep crisis. The United States, like Japan or Germany, China to sell capital goods.

Also, China will soon be the technology provider, and the big names compete in the Dow Jones. It follows a plan that methodically to control and monitor all the technologies of the future. Its economy is centrally planned and very effective, unlike the United States which is based on the “struggle for life”.

Wal-Mart and Wall Street campaigning for the status quo, while the Pentagon and néocons want to derail China as soon as possible.

The situation is dénouera when Wall Street and Japan will realize that China is their biggest competition, and that day, the love story ends … ”

Leave a Comment »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: