Diễn đàn Paltalk TiengNoi TuDo Cua NguoiDan VietNam

April 20, 2008

JEUX OLYMPIQUES : La drôle de tension France-Chine

Filed under: Chính trị, xã hội, Olympic 2008, Quốc tế — tudo @ 7:18 am

JEUX OLYMPIQUES.

 Nathalie Schuck

dimanche 20 avril 2008 | Le Parisien

LP/PHILIPPE LAVIEILLE.

LP/PHILIPPE LAVIEILLE.   ZOOM

Vexés par les incidents sur le parcours de la flamme à Paris et inquiets des menaces de boycott sur la cérémonie d’ouverture des JO, les Chinois font pression sur la France en organisant des manifestations. A Pékin comme à Paris.

ON N’AVAIT pas vu ça en Chine depuis la poussée d’urticaire contre le Japon en 2005 : le drapeau français maculé de croix gammées et d’une inscription traitant Jeanne d’Arc de « prostituée », des Chinois manifestant devant des magasins Carrefour, des appels au boycott des produits « made in France » sur Internet… L’Hexagone paie le prix – pour l’heure très limité – du parcours catastrophique de la flamme olympique à Paris le 7 avril et de sa menace de boycotter la cérémonie d’ouverture des JO. A l’Elysée, on ne s’inquiète pas outre mesure.

« Il n’y a pas de crise diplomatique », ni de « signe tangible » de menace commerciale, notamment sur les gros contrats signés fin novembre, rassure-t-on. En clair, on est loin du boycott américain des « french fries », lors du bras de fer sur la guerre en Irak.

Pékin maintient la pression sur Paris en encourageant en sous-main les manifestations, tout en dosant soigneusement sa riposte. Pas question de laisser s’installer des débordements. De son côté, la France a chargé son ambassadeur en Chine d’exprimer publiquement ses « regrets » pour le fiasco parisien.

« Un jeu perdant-perdant »

Le week-end prochain, Sarkozy enverra son propre « sherpa », Jean-David Levitte, sur place. Il sera précédé par Jean-Pierre Raffarin, attendu cette semaine… avec un courrier du président. Surtout, Paris met en garde contre « un jeu perdant-perdant » : les groupes français installés en Chine emploient surtout des salariés locaux (la quasi-totalité des 48 500 employés de Carrefour sur place) et vendent des produits locaux. Les boycotter reviendrait pour les Chinois à se tirer une balle dans le pied. Sur le plan politique, Paris menace toujours de bouder la cérémonie d’ouverture des JO si Pékin ne noue pas le dialogue avec les émissaires du dalaï-lama. Et Sarkozy compte maintenir la pression : il ne devrait pas donner sa réponse avant la mi-juillet. Le futur président de l’UE espère bien d’ici là mettre d’accord des Européens bien divisés sur le Tibet.


Manifestations anti-Français en Chine
Manifestations anti-Français en Chine
A Pékin, des manifestations se sont produites ce samedi aux abords de l’ambassade de France, du Lycée français et devant nombre de magasins Carrefour du pays.
afp
LIBERATION.FR : samedi 19 avril 2008
Plusieurs manifestations anti-Français ont éclaté samedi en Chine, visant notamment l’enseigne Carrefour, pour protester contre l’attitude de la France sur le Tibet et les jeux Olympiques. Le plus gros rassemblement a eu lieu à Wuhan, ville industrielle du centre, de huit millions d’habitants.
Les manifestants se sont d’abord rassemblés devant un premier magasin pour appeler au boycott des produits vendus par Carrefour, avant de se diriger vers d’autres quartiers, a-t-on ajouté de même source.“Il y avait plusieurs centaines de manifestants, calmes, en majorité des jeunes, ils ne sont pas restés longtemps, ils brandissaient des drapeaux chinois”, a raconté au téléphone un autre témoin.

Selon la police, ils étaient 300 au début, puis le cortège s’est vite étoffé.

Une source informée, citant la police, a indiqué que le cortège vers midi (04H00 GMT) avait rassemblé jusqu’à 10.000 personnes, nombre que l’AFP n’a pu confirmer de manière indépendante. Selon cette source, les manifestants étaient “très bien organisés”.

Des photos publiées sur des forums internet confirmaient la présence d’une large foule défilant à Wuhan. Des manifestants portaient un drapeau français maculé de croix gammées et traitant Jeanne d’Arc de “prostituée”.

D’autres protestations devant des supermarchés Carrefour se sont déroulées samedi dans plusieurs villes chinoises.

“Il y a eu des manifestations devant quatre des neuf magasins de Pékin (…) 50 à 100 personnes à chaque fois, avec des banderoles”, a déclaré un responsable du groupe en Chine, sous couvert de l’anonymat.

A Qingdao (est), un rassemblement a également regroupé “50 à 100 personnes”, a indiqué un témoin à l’AFP.

Dans la capitale, deux petites manifestations se sont produites samedi aux abords de l’ambassade de France et du Lycée français, ont constaté des témoins.

Une dizaine de voitures décorées de drapeaux chinois ont circulé autour de l’ambassade avant que le quartier ne soit bouclé par une centaine de policiers anti-émeute.

Un peu plus tard, un petit groupe de Chinois s’est rassemblé dans le calme devant le Lycée français de Pékin, brandissant des pancartes.

Le fiasco de la flamme olympique à Paris et les menaces de bouder la cérémonie d’ouverture des JO ont provoqué un sérieux coup de froid entre la France et la Chine.

Depuis plusieurs jours sont lancés des appels au boycott des produits français, symbolisés par la forte présence de Carrefour en Chine où le groupe possède plus de cent magasins, très populaires.

La presse française est aussi la cible des médias chinois, dénonçant sa couverture “biaisée” des événements du Tibet, interdit aux journalistes étrangers.

  Sur le même sujet  
 

Leave a Comment »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: